Kosovo : la MINUK appelle au calme après le meurtre du frère de l'ex-Premier ministre du Kosovo

18 avril 2005

La Mission de l'ONU au Kosovo a appelé la population à respecter l'Etat de droit après l'annonce de l'assassinat, vendredi dernier, d'Enver Haradinaj, frère de l'ex-Premier ministre du Kosovo qui a démissionné en mars dernier après avoir été inculpé par le Tribunal pour l'ex-Yougoslavie pour crimes de guerre. La MINUK indique aussi avoir commencé l'excavation d'une grotte qui pourraient contenir les restes de Kosovars non albanais disparus en 1998.

La Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) s'est dite choquée d'apprendre le meurtre d'Enver Haradinaj, frère de l'ex-Premier Ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, vendredi après-midi, a informé le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

La Mission a appelé le peuple du Kosovo à respecter, comme ils l'ont fait ces derniers mois, l'Etat de droit.

Ramush Haradinaj, nommé Premier Ministre par la coalition issue des premières élections libres au Kosovo d'octobre dernier, a donné sa démission le 8 mars dernier, à la suite de la décision du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie ( TPIY ) de l'inculper pour crimes de guerre, dans le cadre de ses activités en tant que commandant en chef de l'UCK, le parti indépendantiste du Kosovo, sur le territoire de la Metohija (voir notre dépêche du 11 mars 2005).

Par ailleurs, la MINUK a indiqué aujourd'hui que le Bureau des personnes disparues du ministère de la Justice du Kosovo avait commencé une opération dans la municipalité de Klinë afin de procéder à l'excavation d'une grotte, qui pourrait avoir été utilisée en vue d'y abandonner des dépouilles humaines et pourrait être liée à la disparitions de Kosovars non albanais en 1998.

Les autorités serbes en ont été informées, conformément au protocole d'accord d'échange d'expertise médico-légale signé entre la MINUK et le Centre serbe de coordination pour le Kosovo, en 2002.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.