Equateur : appel au Gouvernement et à l'opposition à trouver une solution pacifique à la crise

18 avril 2005

Le Secrétaire général qui suit avec préoccupation les derniers développements en Équateur appelle le gouvernement équatorien et l'opposition à trouver une solution pacifique à la crise actuelle.

Le Secrétaire général qui suit avec préoccupation les derniers développements en Équateur appelle le gouvernement équatorien et l'opposition à trouver une solution pacifique à la crise actuelle.

« Le Secrétaire général suit avec préoccupation les derniers développements en Équateur. La crise actuelle risque d'aggraver une situation déjà instable », a indiqué son porte-parole dans un message transmis aujourd'hui.

« Le Secrétaire général appelle le Gouvernement et l'opposition à trouver une solution constitutionnelle à la crise par la voie du dialogue. Il exhorte les Équatoriens à conserver une attitude pacifique et constructive », a-t-il ajouté.

Selon les informations parues dans la presse, la crise politique s'envenime en Equateur où le président Lucio Gutierrez a été désavoué par le parlement sur un projet de réforme de la Cour suprême et fait face à des manifestations de l'opposition déçus par sa gestion, en particulier au sein des communautés indigènes.

Aujourd'hui, les manifestations devaient s'étendre au-delà de la capitale Quito et de la province de Pichincha, proche de la capitale, soumises entre vendredi et samedi à un état d'urgence de 19 heures décrété par le président pour ramener le calme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.