Le Haut Commissariat aux Droits de l'homme établit une mission de surveillance sur le Népal

11 avril 2005

Un accord conclu aujourd'hui avec le Gouvernement du Népal prévoit que le Haut Commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme pourra mettre en place une mission de surveillance dans le pays afin de retracer les violations des droits de l'homme commises par toutes les parties, qui seront signalées à la Commission des droits de l'homme, à l'Assemblée générale et au Secrétaire général de l'ONU.

Le Haut Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) mettra en place une mission de surveillance sur la situation des droits de l'homme au Népal afin d'aider à établir la responsabilité des auteurs de violations de droits l'homme et de prévenir d'autres violations, indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

La Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Louise Arbour, et le Ministre des affaires étrangères du Népal, Ramesh Nath Pandey, ont signé, aujourd'hui, l'accord instituant cette mission.

« Rompre le cycle des violations graves et systématiques de droits de l'homme sera la première étape essentielle pour réaliser la paix et la réconciliation au Népal », a déclaré Louise Arbour.

Selon le communiqué, l'accord stipule que l'établissement au Népal d'un bureau du Haut Commissariat sur la situation des droits de l'homme « tiendra compte du climat de violence et du conflit armé dans le pays ».

Sur la base des informations rassemblées par le bureau du Haut Commissariat, la Haut-Commissaire soumettra à la Commission des droits de l'homme, à l'Assemblée générale et au Secrétaire général de l'ONU des rapports analytiques périodiques sur toutes les violations des droits de l'homme commises par l'une ou l'autre partie du conflit.

« Le Haut Commissariat aux droits de l'homme engagera tous les acteurs, y compris les acteurs non-étatiques, à respecter les droits de l'homme et le droit international humanitaire », indique le communiqué, qui précise que « dans le cadre de ses investigations, le Haut Commissariat pourrait collaborer étroitement avec les défenseurs des droits de l'homme locaux, notamment la presse ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.