Le Conseil de sécurité se rendra en mission à Haïti du 13 au 16 avril 2005

6 avril 2005

Le Conseil de sécurité a décidé d'organiser, du 13 au 16 avril 2005, une mission en Haïti, qui sera placée sous la présidence du Brésil et se déroulera en même temps que celle du Groupe consultatif du Conseil économique et social sur Haïti, qui visera notamment à souligner l'engagement à long terme de la communauté internationale.

« Le Conseil de sécurité a décidé d'organiser, du 13 au 16 avril 2005, une mission en Haïti, qui sera placée sous la présidence du Brésil et se déroulera en même temps que celle du Groupe consultatif ad hoc du Conseil économique et social sur Haïti » indique une lettre de Ronaldo Mota Sardenberg, Représentant du Brésil et Président du Conseil de sécurité au mois de mars, au Secrétaire général.

Les objectifs de la mission sont principalement « d'exprimer un appui total à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et au maintien de la présence des Nations Unies en Haïti aussi longtemps que cela sera nécessaire », de souligner « l'engagement à long terme de la communauté internationale », d'appeler « l'attention sur le rôle moteur et les responsabilités du Gouvernement de transition » et de « réaffirmer à quel point il importe de rejeter la violence, de protéger les droits de l'homme et de lutter contre l'impunité ».

Le Conseil entend également « engager toutes les parties à participer sans réserve au processus électoral » local et national en 2005 et à engager un « dialogue national ouvert à tous ».

Par ailleurs, la mission du Conseil de sécurité, dont la composition n'est pas encore fixée, suivra les progrès accomplis dans les domaines de la sécurité, que ce soit le renforcement de la police ou les capacités de la MINUSTAH, et dans le processus de désarmement.

Ainsi que l'avait évoqué l'Envoyé de l'ONU en Haïti, Juan Gabriel Valdés, (voir notre dépêche du 1er avril 2005), le Conseil compte également « évaluer et encourager la mise en oeuvre de projets à effet rapide ayant des conséquences directes sur les conditions de vie des Haïtiens, notamment dans les zones urbaines pauvres ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.