L'ONU marque la 20e Journée de solidarité avec les fonctionnaires détenus ou portés disparus

28 mars 2005

La 20ème Journée de de solidarité avec les membres du personnel arrêtés, détenus, enlevés ou portés « disparus » alors qu'ils s'acquittaient de leur mission au service de l'Organisation des Nations Unies, célébrée aujourd'hui au Siège de l'ONU, marque aussi l'anniversaire de la disparition en 1985 d'Alec Collett, dont le sort reste à ce jour inconnu.

« L'ONU marque aujourd'hui la 20ème Journée de de solidarité avec les fonctionnaires détenus ou portés disparus, afin d'attirer l'attention sur les fonctionnaires des Nations Unies qui ont été arrêtés, détenus, enlevés ou portés 'disparus' alors qu'ils s'acquittaient de leur mission au service de l'Organisation des Nations Unies, ainsi que sur l'importance de la sécurité du personnel », précise un communiqué publié le 24 mars 2005.

« Cette Journée marque l'anniversaire de l'enlèvement d'Alec Collett en 1985 par des hommes armés près de l'aéroport de Beyrouth alors qu'il était en mission pour l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) », qui souligne que « le sort de ce journaliste qui avait aussi été Directeur du Centre d'information des Nations Unies à Accra n'a toujours pas été élucidé ».

Au cours de cette Journée commémorative, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Jan Egeland, a lu un message du Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, en présence du Président de l'Assemblée générale, Jean Ping, et d'Elaine Collett, femme d'Alec Collett.

Au cours de l'année écoulée, huit fonctionnaires des Nations Unies ont été pris en otage en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Somalie et au Soudan, précise le communiqué.

Le rapport du Secrétaire général sur la sécurité du personnel humanitaire en date de septembre 2004 fait état de 26 arrestations, détentions ou disparitions.

image• Retransmission de la cérémonie[25mins]

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.