Kosovo : l'Envoyé de l'ONU salue l'accord de l'Eglise orthodoxe serbe à la reconstruction des sites religieux

28 mars 2005

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Søren Jessen-Petersen, s'est félicité de la signature par l'Eglise orthodoxe Serbe, le 25 mars dernier, du Mémorandum d'Accord sur la reconstruction des sites religieux serbes détruits il y a de cela exactement un an, au cours des violences du mois de mars 2004.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Søren Jessen-Petersen, s'est félicité de la signature par l'Eglise orthodoxe Serbe, le 25 mars dernier, du Mémorandum d'Accord sur la reconstruction des sites religieux serbes détruits il y a de cela exactement un an, au cours des violences du mois de mars 2004, indique un communiqué de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK).

« La reconstruction peut maintenant commencer rapidement », a déclaré le Représentant spécial, ajoutant que cet événement était important « non seulement pour la population serbe du Kosovo mais pour tous ceux qui croient en un Kosovo stable, multi-ethnique et tolérant et au respect des sites religieux ».

Le Mémorandum d'accord a été signé à Belgrade au nom de l'Eglise orthodoxe serbe par le Patriarche Pavle, lançant ainsi le programme de reconstruction, pour lequel les autorités provisoires d'administration autonomes ont alloué 4,2 millions d'euros. Il a été ensuite signé par le Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports du Gouvernement du Kosovo, Astrit Haraqija, à Pristina.

L'accord intervenu en juin 2004 avait été interrompu jusqu'à ce jour du fait de retrait du représentant de l'Eglise orthodoxe serbe. Søren Jessen-Petersen avait affirmé à de nombreuses reprises l'importance d'une reprise de la mise en oeuvre de cet accord pour le dialogue entre communautés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.