Afghanistan : le Conseil de sécurité proroge la Mission de l'ONU pour une nouvelle année

24 mars 2005

Ainsi que l'avait recommandé le Secrétaire général, le Conseil de sécurité a reconduit aujourd'hui, pour 12 mois, le mandat de la Mission de l'ONU en Afghanistan, dont la prochaine échéance sera l'appui à l'organisation des élections législatives de septembre prochain et le maintien de la sécurité dans le pays.

Le Conseil de sécurité a décidé aujourd'hui à l'unanimité de ses 15 membres de proroger le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) « pour une nouvelle période de 12 mois », ainsi que l'en priait le Secrétaire général dans son dernier rapport (S/2005/183) sur la question (voir notre dépêche du 22 mars 2005).

Le Conseil de sécurité souligne dans sa résolution l'importance « d'établir d'urgence un cadre pour la tenue, dans les plus brefs délais, d'élections libres et régulières », dont l'Organe mixte d'administration des élections a annoncé qu'elles se tiendront le18 septembre 2005 et « demande à la MANUA de continuer à fournir l'appui voulu ».

Ce scrutin concerne les élections à la chambre basse du parlement (Wolesi Jirga) et aux conseils provinciaux.

Il demande également aux donateurs de fournir des fonds rapidement, alors que lors de la dernière séance du Conseil sur la question, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Jean Arnault, avait indiqué de 110 millions de dollars seraient nécessaires.

Dans sa résolution, le Conseil de sécurité souligne aussi « l'importance que revêt la sécurité pour la crédibilité des élections législatives et des élections aux conseils des provinces et des districts et, dans cette optique, demande aux États Membres de fournir du personnel, du matériel et d'autres ressources pour permettre l'expansion de la Force internationale d'assistance à la sécurité et la mise en place d'équipes provinciales de reconstruction dans d'autres parties de l'Afghanistan ».

« La mise en place du Parlement afghan » et « son bon fonctionnement » seront déterminants pour l'avenir politique de l'Afghanistan et les progrès vers un Afghanistan libre et démocratique », souligne le Conseil.

Le Conseil de sécurité soutient par ailleurs la « lutte contre le trafic illicite de stupéfiants et de précurseurs en Afghanistan et dans les États voisins et les pays situés le long des itinéraires empruntés par les trafiquants », alors que le narcotrafic a été à maintes reprises décrit comme une menace pour l'économie et pour la sécurité dans le pays.

Enfin, il appelle au respect des droits de l'homme « sur tout le territoire afghan » et « prie la MANUA d'appuyer la campagne actuelle qui a pour but la mise en place d'un système de justice équitable et transparent, et notamment la reconstruction des prisons et la réforme du secteur pénitentiaire, afin de renforcer l'Etat de droit sur l'ensemble du territoire ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.