Kofi Annan présentera lundi son rapport sur la réforme des Nations Unies

18 mars 2005

Le Secrétaire général présentera lundi ses recommandations aux Etats Membres pour la réforme du système de sécurité internationale, la réforme des institutions de l'ONU et la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement, selon lui, le « programme le plus ambitieux qui ait jamais été proposé depuis la création de l'Organisation en 1945 ».

Le Secrétaire général présentera à l'Assemblée générale, lundi 21 mars à 10 heures, heure de New York, son rapport, intitulé « Dans une liberté plus grande », pour la réforme du système de sécurité internationale, la réforme des institutions de l'ONU et la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement, a indiqué aujourd'hui son porte-parole Fred Eckhard, lors d'un point avec la presse au siège de l'ONU à New York.

Le titre du rapport est tiré d'un passage du Préambule de la Charte des Nations Unies, par lequel les « peuples des Nations Unies » se déclarent résolus à « favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande”.

A 10 heures 30, heure de New York, le Secrétaire général donnera également une conférence de presse, a indiqué le porte-parole. Le discours prononcé à l'Assemblée puis la conférence de presse seront retransmis en direct sur la page suivante du site de l'ONU: http://www.un.org/webcast/index.asp.

Il s'agit du « programme de réforme du système de sécurité internationale le plus ambitieux qui ait jamais été proposé depuis la création de l'Organisation en 1945 », avait indiqué le Secrétaire général, dans un discours prononcé à Munich le 13 février dernier, lors de la Conférence annuelle sur la sécurité internationale (voir notre dépêche du 14 février 2005).

A Munich mais aussi à Londres et à Madrid, le Secrétaire général avait dévoilé au cours de trois discours clés les grandes lignes du rapport (voir nos dépêches du 10 mars 2005 et du 10 février 2005).

Pour élaborer ces recommandations, le Secrétaire général s'est inspiré du rapport du Groupe de personnalités de haut niveau sur les menaces, le défi et le changement, intitulé « Un monde plus sûr : notre affaire à tous » publié le 2 décembre dernier, ainsi que du rapport de Jeffrey Sachs sur la mise en œuvre des objectifs du Millénaire, « Investir dans le développement : plan pratique pour réaliser les objectifs du Millénaire », publié le 17 janvier dernier.

Ce rapport constituera le document de travail pour la préparation du Sommet sur la mise en œuvre des objectifs du Millénaire qui se tiendra au Siège de l'ONU à New York prévu en septembre prochain.