Le Secrétaire général félicite le Burundi après le référendum sur la Constitution

1 mars 2005

Le Secrétaire général a félicité le Burundi, qui a mené à bien le référendum sur la Constitution du pays, un événement important de son histoire, et a appelé toutes les parties burundaises à assurer la tenue rapide d'élections nationales qui concluraient le processus de transition, après 11 ans de guerre civile.

Dans un message communiqué par son porte-parole, le Secrétaire général a félicité « chaleureusement » le Gouvernement de transition et le peuple du Burundi pour la conduite exemplaire du référendum sur la Constitution du pays, qui a eu lieu hier, lundi 28 février.

« En accueillant avec satisfaction cet évènement important de l'histoire du Burundi », le Secrétaire général appelle aussi « toutes les parties burundaises à tirer parti de cet élan positif et à assurer la tenue rapide des élections nationales qui concluraient le processus de transition au Burundi ».

Selon les informations parues dans la presse, les Burundais, dont le pays tente de sortir de 11 ans de guerre civile, ont plébiscité lundi une nouvelle Constitution qui répartit plus équitablement le pouvoir entre les deux ethnies du pays après des décennies de domination de la minorité tutsie.

Ils doivent maintenant élire, en principe d'ici à avril, leurs députés et leurs représentants locaux, tandis que le premier Président sera élu par le Parlement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.