Moyen-Orient : le Quatuor appelle à préserver la fragile relance du processus de paix

1 mars 2005

Réuni aujourd'hui à Londres au plus haut niveau, le Quatuor pour le Moyen-Orient a condamné l'attaque de Tel-Aviv comme mettant en péril les progrès récents et appelé au respect des engagements pris par les Israéliens et les Palestiniens de cesser la violence dans le cadre de la Feuille de route. Le Quatuor a aussi appelé au soutien de l'Autorité palestinienne alors que l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens lance un appel de fonds de 1,1 milliards de dollars pour les cinq prochaines années.

Le Quatuor pour le Moyen-Orient, composé des États-Unis, de la Fédération de Russie, de l'ONU et de l'Union européenne a « condamné aujourd'hui dans les termes les plus vifs l'attaque terroriste de Tel-Aviv, qui a tué ou blessé des dizaines de victimes innocentes » et « qui met en péril les récentes mesures positives prises par Israël et les Palestiniens », indique un communiqué conjoint du Quatuor, rassemblé à Londres pour une réunion au niveau ministériel (voir notre dépêche du 28 février 2005).

S'associant à la Déclaration faite hier par le Conseil de sécurité (voir notre dépêche d'aujourd'hui), le Quatuor s'est félicité de la condamnation de l'attaque par le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et de son engagement à en rechercher les responsables et l'a engagé « à prendre des mesures durables et renforcées pour prévenir les actes de terrorisme ».

« Notant la fragilité de la relance du processus », le Quatuor « encourage les parties à continuer sur la voie du dialogue direct ».

Le Quatuor a par ailleurs engagé les parties à « pleinement mettre en oeuvre les engagements pris au sommet de Charm el-Cheikh » (voir notre dépêche du 17 février 2005).

S'agissant de la décision du Gouvernement israélien de se retirer de Gaza, le Quatuor a souligné que ce retrait devrait être « total et conforme à la Feuille de route ».

Cette réunion du Quatuor, à laquelle ont participé la Secrétaire d'État américaine, Condoleezza Rice, le Ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le Haut Représentant de l'Union européenne, Javier Solana, avait lieu en marge de la conférence internationale de soutien à l'Autorité palestinienne, organisée à Londres par le Premier ministre britannique, Tony Blair, et à l'occasion de laquelle Kofi Annan est intervenu (voir notre dépêche d'aujourd'hui).

Le Quatuor a en outre appelé au soutien financier de l'Autorité palestinienne, ainsi qu'à fournir une assistance pour la préparer « à assumer le contrôle des zones desquelles Israël entend se retirer ».

Dans un communiqué (en anglais) publié hier à Genève, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA selon son acronyme anglais) a lancé un appel à contributions d'un montant de 1,1 milliards de dollars sur les cinq prochaines années, « afin d'améliorer les conditions de vie » des réfugiés palestiniens et « d'améliorer leur capacité à subvenir à leurs propres besoins ».

L'UNWRA avait annoncé, dans un communiqué (en anglais) du 24 février dernier que les contributions pour l'année 2004 avaient dépassé tous les records de ses 55 ans d'existence, avec plus de 500 millions de dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.