Avalanches au Cachemire : le Secrétaire général déplore les pertes en vies humaines

24 février 2005

Le Secrétaire général de l'ONU a exprimé sa tristesse à la suite des décès causés par les avalanches qui ont frappé le Jammu-et-Cachemire. Dans le pays voisin de l'Afghanistan, les fortes chutes de neige font aussi redouter les conséquences de l'isolement et à plus long terme des inondations.

« Le Secrétaire général est attristé par les pertes en vies humaines et les destructions au Jammu-et-Cachemire causées par des avalanches et d'abondantes chutes de neige au cours de ces deux dernières semaines » indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

Kofi Annan a exprimé ses plus sincères condoléances au peuple du Jammu-et-Cachemire, et en particulier aux familles des centaines de victimes.

Dans le pays voisin de l'Afghanistan, la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) (carte) a prévenu que les chutes de neige importantes qui ont eu lieu dans le pays étaient source de grande préoccupation en termes d'épidémies, de blocage des routes et de pénuries alimentaires, a informé aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

Dans une des provinces les plus affectées, Ghor, le Programme alimentaire mondial (PAM) a distribué 182 tonnes de nourriture et envisage à présent des lâchers par avion.

Les agences de l'ONU et le Gouvernement afghan redoutent à long terme des inondations une fois que la neige aura fondu, et travaillent à l'élaboration de cartes des zones à haut risque, a précisé le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.