Les Iraquiens ont fait des élections un immense succès, estime Carlos Valenzuela

17 février 2005

A l'occasion de l'annonce des résultats finaux des élections iraquiennes prononcés par la Commission électorale indépendante, le responsable des experts électoraux de l'ONU a félicité le peuple iraquien, pour s'être « montré à la hauteur » de l'évènement.

« La Commission électorale indépendante iraquienne a annoncé ce matin les résultats finaux de l'élection », a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

Selon les informations parues dans la presse, la Commission électorale a annoncé que l'Alliance iraquienne unifiée (AIU) avait obtenu 140 des 275 sièges de l'Assemblée nationale avec 48 % des suffrages. Pour sa part, la coalition des principaux partis kurdes disposera de 75 députés avec 26% des suffrages, tandis que la liste d'Iyad Allaoui, premier ministre intérimaire sortant, disposera de 40 élus.

« A l'occasion de la cérémonie d'annonce faite par la CEI, Carlos Valenzuela, Conseiller électoral principal de l'ONU en Iraq, a déclaré que le peuple iraquien avait montré au monde qu'il était à la hauteur de l'événement », a précisé le porte-parole.

« Ils ont fait de ce processus un immense succès, et nous les en félicitons », a ajouté Carlos Valenzuela.

Hier, dans une déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité avait rendu hommage à l'ONU pour avoir « utilement contribué à la préparation des élections » et exprimé sa reconnaissance au Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Qazi et à la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI).

Il avait aussi félicité le « Conseiller électoral principal, Carlos Valenzuela, à la Division de l'assistance électorale du Secrétariat de l'ONU et sa Directrice, Carina Perelli, pour les conseils et l'aide prodigués aux Iraquiens ».

Le Conseil de sécurité avait enfin rendu hommage au courage des Iraquiens et désigné la constitution d'un Gouvernement représentatif comme le prochain défi pour l'Iraq (voir notre dépêche du 16 février 2005).

Pour sa part, Kieran Prendergast, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, avait souligné qu'il faudrait se pencher sur la « faible participation aux élections parmi la population arabe sunnite » si l'on voulait parvenir à « un rassemblement plus représentatif dans le processus d'élaboration de la Constitution et dans la préparation du référendum » (voir notre dépêche du 16 février 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.