Togo : le Secrétaire général préoccupé par la détérioration de la situation

14 février 2005

Le Secrétaire général a déploré les morts et les blessés résultant des violences qui se sont déroulées samedi dernier à Lomé, capitale du Togo et se déclare très préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire dans le pays.

« Le Secrétaire général est très préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire au Togo », indique un message transmis par son porte-parole le samedi 12 février, dans lequel il « déplore les morts et blessés résultant des violents incidents du 12 février à Lomé », capitale du Togo.

Dans son message, Kofi Annan « appelle les parties à faire preuve de retenue pendant que les efforts visant à trouver une solution rapide et pacifique à la crise actuelle se poursuivent ».

Le 7 février, le Secrétaire général s'était déclaré « préoccupé » par la situation au Togo et le transfert du pouvoir qui n'a pas été fait dans le respect complet de la Constitution, après la mort du Président togolais, Gnassingbé Eyadéma.

Il a souligné la nécessité de respecter l'Etat de droit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.