Bosnie-Herzégovine : la mise en place d'une police locale efficace en bonne voie

Bosnie-Herzégovine : la mise en place d'une police locale efficace en bonne voie

media:entermedia_image:f92abde2-c2fb-457c-8f66-603facd91411
Le renforcement des capacités de police en Bosnie-Herzégovine progressent, indique un rapport de la Mission de police de l'Union européenne transmis aujourd'hui par le Secrétaire général au Conseil de sécurité, qui a approuvé en novembre dernier une force militaire de maintien de la paix exclusivement européenne pour succéder à l'OTAN.

« Au cours des six derniers mois, des progrès sensibles ont été réalisés concernant l'élaboration et l'application des sept grands programmes en vue de la réalisation des priorités stratégiques de la Mission », indique un rapport sur les activités de la Mission de police de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine pendant la période du 1er juillet au 31 décembre 2004, transmis aujourd'hui par le Secrétaire général au Conseil de sécurité, comme le demandait une Déclaration du Président du Conseil du 12 décembre 2002 (S/PRST/2002/33).

Le rapport estime que « des progrès quantifiables et révélateurs ont été faits », notamment pour « renforcer les organismes nationaux de détection et de répression des infractions » et pour l'adoption de principes conduisant au renforcement des capacités locales de police.

Le rapport précise que « « la méthodologie et l'approche adoptées par la Mission, ainsi que les résultats obtenus sont pleinement conformes à l'action de la Commission et aux recommandations qu'elle formulera probablement pour ce qui est des réformes à introduire en Bosnie-Herzégovine aussi bien aux niveaux national que régional ».

« Alors que la Mission entame la dernière année de son mandat, elle est bien placée pour atteindre, en partenariat avec les autorités locales, son premier objectif, à savoir laisser à son départ de Bosnie-Herzégovine des mécanismes viables et efficaces de police répondant aux meilleures pratiques européennes », indique le rapport.

« Cet objectif sera atteint grâce aux recommandations que formulera la Commission de restructuration de la police. L'application de ces recommandations, dans laquelle la Mission jouera un rôle clef, prendra probablement plusieurs années et se poursuivra après la fin du mandat de la Mission », indique le rapport transmis au Secrétaire général.

La Mission de police de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine, première opération entreprise dans le cadre de la politique européenne de sécurité et de défense, a été lancée pour prendre la suite de la Mission du Groupe international de police en Bosnie-Herzégovine.

En novembre dernier, le Conseil de sécurité avait approuvé la création d'une Force européenne (EUFOR) venant succéder à la Force de l'OTAN (SFOR) en Bosnie-Herzégovine, afin qu'elle joue le rôle principal dans la stabilisation militaire, tout en réaffirmant la primauté du Haut Représentant pour les aspects civils de l'Accord de paix. (voir notre dépêche du 22 novembre 2004) (voir sur le site de l'ONU, l'historique de l'action de l'Organisation en Bosnie-Herzégovine).