Bill Clinton nommé Envoyé spécial de l'ONU pour les pays affectés par le Tsunami

1 février 2005

Nommé aujourd'hui par le Secrétaire général Envoyé spécial pour la reconstruction des pays ravagés par le Tsunami, Bill Clinton, qui prendra ses fonctions au mois de mars, devra assurer la liaison avec les gouvernements des pays affectés, coordonner les efforts de reconstruction et encourager la communauté internationale à rester mobilisée.

« Le Secrétaire général a offert à l'ancien président américain Bill Clinton le poste d'Envoyé Spécial pour les pays affectés par le Tsunami, qui l'a accepté », affirme un message transmis aujourd'hui par le porte-parole du Secrétaire général.

Après les raz-de-marée qui ont ravagé les côtes de plusieurs pays d'Asie du Sud le 26 décembre dernier, « le Président Clinton apportera l'énergie, le dynamisme et l'attention nécessaire dans sa tâche qui consistera à faire conserver au monde son intérêt pour la phase vitale de réhabilitation et de reconstruction », a déclaré le Secrétaire général.

« Personne ne pourra mieux remplir cette tâche », a-t-il ajouté.

Après un franc succès des opérations de secours, Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, avait annoncé le 26 janvier dernier que la phase de réhabilitation et de reconstruction pouvait commencer et prévenu que la tâche ne serait pas aisée (voir notre dépêche du 26 janvier et celle du 28 janvier).

« Son rôle sera d'assurer la liaison avec les gouvernements des pays affectés, de coordonner les efforts de reconstruction et d'encourager la communauté internationale à rester engagée dans ces opérations sur le long terme », avait expliqué le Secrétaire général dans une allocution prononcée à l'Assemblée générale le 18 janvier dernier (voir notre dépêche du 18 janvier et celle du 19 janvier).

Le Président Clinton prendra ses nouvelles fonctions le mois prochain.

« En attendant, je continue avec le Président Bush à appeler la population à contribuer à cette cause », a déclaré Bill Clinton dans un message transmis aujourd'hui par son porte-parole, ajoutant qu'ils se rendraient ensemble dans la région à la fin du mois.

L'ancien président Clinton avait été chargé par l'actuel président George Bush de lever des fonds privés pour venir en aide aux victimes de la catastrophe.

Le 10 janvier, la Fondation Clinton avait lancé avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) un Fonds spécial pour le traitement des eaux dans les pays frappés le raz-de-marée (voir le communiqué de l'UNICEF du 10 janvier 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.