Soudan : les organisations humanitaires harcelées au Darfour

7 janvier 2005

L'envoyé de l'ONU au Soudan, qui dénonce le harcèlement des organisations humanitaires par les autorités locales au Darfour, fera mardi prochain rapport au Conseil de sécurité, après avoir assisté dimanche à la signature officielle de l'accord de paix Nord-Sud.

« Lors d'une réunion du Mécanisme conjoint de suivi [de la Déclaration conjointe du Gouvernement du Soudan et du Secrétaire général de l'ONU du 3 juillet 2004] le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk a exprimé sa préoccupation à l'écart de l'accroissement du harcèlement, par les autorités locales, du personnel national et international des organisations non gouvernementales (ONG) », a déclaré aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

« Jan Pronk a aussi rappelé aux autorités sa requête tendant à observer des jours de tranquillité au cours de la prochaine campagne de vaccination contre la polio », a-t-il ajouté.

Le Représentant spécial du Secrétaire général- sera rendra dimanche à la signature officielle de l'Accord de paix Nord-Sud au Soudan, et présentera mardi son rapport au Conseil de sécurité.

La signature de l'Accord de paix, salué par Kofi Annan (voir notre dépêche du 31 décembre 2004) et par le Conseil de sécurité (voir notre dépêche du 5 janvier 2005) devrait ouvrir la voie à la création d'une mission complète de l'ONU au Soudan, ainsi que l'avait ébauché Jan Pronk (voir notre dépêche du 14 décembre 2004).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.