Haïti : les effectifs de la MINUSTAH presque au complet

30 décembre 2004

Les effectifs de sécurité de la Mission de l'ONU en Haïti sont presque au complet, avec 6.009 casques bleus déployés sur les 6.700 prévus et 86% de l'effectif de la police civile, informe la MINUSTAH qui met en lumière les autres volets civils de son mandat.

« La sécurité revient progressivement en Haïti », a affirmé hier le porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) M. Onsés-Cardona, dans un point avec la presse à Port-au-Prince.

Outre les « récentes et vastes opérations menées dans des quartiers instables de Port-au-Prince, comme Cité Soleil et Bel Air », « les forces militaires sont à presque au complet : 6009 [casques bleus] sur les 6700 prévus, déployés dans toutes les régions haïtiennes », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le chargé de l'information de la Police civile de la MINUSTAH, Daniel Moskaluk, a ajouté que « le renforcement progressif des effectifs de la CivPol [la police civile] de la MINUSTAH était aujourd'hui à 86% de l'effectif total prévu par le Conseil de Sécurité, c'est-à-dire 1400 sur les 1622 attendus ».

« La sécurité demeure un des volets importants de la Mission », précise le communiqué qui ajoute que parmi les autres éléments clef du mandat de la MINUSTAH figurent des actions dans le domaine civil, dont l'assistance électorale, les affaires civiles, les affaires juridiques, la lutte pour la parité Homme/Femme, la protection de l'Enfant, le VIH /sida.

La paix et la réconciliation dans le pays passent par « le dialogue national et des élections libres et démocratiques », a souligné le porte-parole, qui a rappelé les priorités du chef de la MINUSTAH, Juan Gabriel Valdés, dans l'appui au Gouvernement de Transition (voir notre dépêche du 10 décembre 2004).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.