UNRWA : 600 familles déplacées à Khan Younis tandis que Djénine est reconstruit

20 décembre 2004

Après deux jours d'une offensive menée par les troupes israéliennes dans le camp de réfugiés palestiniens de Khan Younis à Gaza, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens a ouvert une de ses écoles pour fournir un abri temporaire à 600 familles déplacées par les combats, alors qu'elle annonce aujourd'hui la reconstruction du camp de Djénine en Cisjordanie.

« L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (l'UNRWA, selon son acronyme en anglais) a immédiatement offert aux familles de la nourriture et de l'eau ainsi que des matelas et des couvertures », a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse au Siège de l'ONU à New York.

Par ailleurs, dans un communiqué rendu public aujourd'hui, l'UNRWA a annoncé que la reconstruction du camp de réfugiés palestiniens de Djénine, « détruit en avril 2002 par l'armée israélienne et laissant 2 000 palestiniens sans abri », était maintenant terminée.

« Malgré de nombreux problèmes – notamment celui des munitions non explosées, des incursions régulières, des couvre-feux, des fermetures et l'assassinat du chef de projet britannique - la reconstruction du camp de Djénine est maintenant terminée », précise le communiqué de l'UNRWA.

Peter Hansen, le Commissaire général de l'agence, accompagné de Nasser Alswaidi, Président de la Société du Croissant-Rouge des Emirats arabes unis, a remis aujourd'hui les clefs à plus de 435 familles dont les maisons ont été reconstruites, indique le communiqué qui précise que cette reconstruction a été possible grâce à sa donation d'un montant de 27 millions de dollars.

« L'effort réalisé pour les réfugiés de Djénine et pour la reconstruction de leurs maisons a été le plus grand projet humanitaire réalisé dans le Territoire palestinien occupé depuis la reprise du conflit il y a quatre ans. Les donateurs venant de partout dans le monde se sont réunis pour profiter de l'expertise de l'UNRWA pour remédier aux souffrances d'une population », a déclaré aujourd'hui Peter Hansen, ajoutant : « mon espoir est que le nouveau départ du camp de Djénine coïncide avec une amélioration de la situation pour tous les Palestiniens dans le Territoire occupé ».

Le 6 décembre dernier, répondant à un appel de fonds en sensible accroissement pour l'UNRWA, 18 donateurs avaient promis 90 millions de dollars sur les 300 millions réclamés par l'agence (voir le communiqué de l'UNRWA) (en anglais).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.