L'Iraq restitue pour la première fois des documents appartenant au Koweït

13 décembre 2004

Dans un geste pour manifester sa bonne intention à l'égard du Koweït, le Gouvernement intérimaire de l'Iraq a restitué 3 200 livres appartenant à la bibliothèque de l'Assemblée nationale koweïtienne, qui attend toujours la restitution de ses archives, tandis que se poursuit le transfert des dépouilles des Koweïtiens morts en Iraq.

La restitution d'environ 3 200 livres appartenant à la bibliothèque de l'Assemblée nationale du Koweït qui a eu lieu en novembre 2004 est la « première mesure de ce type par le nouveau Gouvernement de l'Iraq », indique le Secrétaire général dans son dernier rapport sur la situation entre l'Iraq et le Koweït, dans lequel il estime que « cela reflète assurément les bonnes intentions du Gouvernement intérimaire de l'Iraq qui se dit prêt à assumer ses obligations à l'égard du Koweït et la communauté internationale ».

« Cette mesure importante devrait induire de nouveaux efforts de la part du Gouvernement intérimaire de l'Iraq en vue de trouver d'autres articles volés et surtout les archives nationales koweïtiennes dont la restitution est jugée essentielle par le Koweït », estime le Secrétaire général dans son rapport.

Ce dernier précise par ailleurs que les dépouilles mortelles de nationaux du Koweït et d'États tiers continuent d'être identifiées et rapatriées au Koweït.

Plus de 200 personnes figurant sur la liste initiale comprenant 605 noms, dont il apparaît maintenant qu'elles ont été exécutées, « reposent finalement en paix après des années durant lesquelles les membres de leur famille ont vécu dans le désarroi et l'incertitude, ceux-ci pouvant enfin pleurer leur mort et commencer à reconstruire leur vie », précise le Secrétaire général dans son rapport.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.