Iraq : préparatifs toujours d'actualité pour des élections en janvier 2005

6 décembre 2004

L'Envoyé de l'ONU en Iraq poursuit ses consultations dans la perspective des élections en Iraq prévues pour janvier 2005, a indiqué le porte-parole de l'ONU, à moins que le gouvernement iraquien, à qui en revient la seule responsabilité, n'en décide autrement.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Qazi, s'est entretenu hier avec le Vice Premier Ministre iraquien, Barham Saleh, et le Ministre de la Défense Hazem Sha'lan, a déclaré aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

« Les entretiens ont porté sur les progrès accomplis dans le processus politique ainsi que dans les préparatifs en vue des élections nationales iraquiennes prévues pour le 30 janvier 2005 », a précisé le porte-parole, ajoutant que la question de la sécurité avait aussi été abordée.

Ashraf Qazi poursuit ses contacts avec des représentants politiques iraquiens ainsi qu'avec des groupes de la société civile.

Interrogé sur les remarques de Lakhdar Brahimi dans la presse, à l'occasion desquelles le Conseiller spécial du Secrétaire général avait qualifié la situation en Iraq de « désordre » et indiqué qu'il ne voyait pas comment les élections pourraient être tenues à la date fixée si la situation demeurait en l'état, Fred Eckhard a répondu qu'il parlait en sa qualité personnelle et non pas pour le Secrétaire général.

Le porte-parole a aussi précisé, en réponse à la question d'un membre de la presse, que la décision de tenir les élections n'incombait « ni à Ashraf Qazi, ni à l'ONU » mais aux autorités iraquiennes.

De même a-t-il ajouté, c'est au gouvernement iraquien que reviendra la décision de savoir comment sera géré, en termes juridiques, le prolongement du gouvernement intérimaire en attendant les élections.

- Dossier Iraq du site de l'ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.