L'aide régionale essentielle pour la transition en Iraq, selon l'Envoyé de l'ONU

2 décembre 2004

L'Envoyé de l'ONU en Iraq, qui a rencontré aujourd'hui à Téhéran le ministre des affaires étrangères iranien, a souligné l'importance de la contribution que pouvaient apporter les pays voisins de l'Iraq pour le succès du processus de transition dans ce pays.

Les pourparlers qui ont eu lieu aujourd'hui à Téhéran entre le Représentant spécial du Secrétaire général en Iraq, Ashraf Qazi, et le ministre des affaires étrangères iranien, Kamal Kharazzi, ont porté sur derniers événements en Iraq ainsi que sur les efforts accomplis à l'échelle internationale et régionale pour soutenir le pays dans son processus de transition, informe un communiqué de la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI) publié aujourd'hui.

Le Représentant spécial et le ministre iranien ont aussi discuté « des mesures que les Nations Unies s'efforcent de mettre en oeuvre pour aider l'Iraq dans le cadre du mandat qui lui a été conféré par la résolution 1546 du Conseil de sécurité » poursuit le communiqué.

Au cours de cette rencontre, Ashraf Qazi a souligné « l'importance du rôle des pays régionaux dans la contribution au succès du processus de transition en Iraq ».

Lors d'une précédente rencontre avec le ministre de l'Intérieur iranien, Adbdel Wahed Mousawi Lary, le Représentant de l'ONU avait souligné l'importance du résultat de la Conférence des ministres de l'Intérieur des pays voisins de l'Iraq, qui s'est tenue à Téhéran mercredi.

Le résultat avait été décrit comme « un pas en avant significatif dans la coopération régionale pour améliorer la situation en Iraq » (votre notre dépêche du 1er décembre).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.