Côte d'Ivoire : interruption des vols du PAM après des tirs des Forces Nouvelles

26 novembre 2004

Le Programme alimentaire de l'ONU (PAM) a suspendu ses vols vers la ville de Man à l'Ouest de la Côte d'Ivoire après que des éléments des Forces Nouvelles ont tiré en l'air alors qu'un de ses avions s'apprêtait à atterrir. Le PAM profitait du calme relatif qui règne dans le pays pour reconstituer ses stocks de nourriture.

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire ( ONUCI ) a indiqué que le Programme alimentaire de l'ONU avait suspendu ses vols vers Man, dans l'ouest du pays (carte), a déclaré aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

Cette suspension jusqu'à nouvel ordre est due, selon le porte-parole, au harcèlement du personnel et des passagers de ces vols par des éléments armés des Forces Nouvelles, le mouvement rebelle qui tient le Nord de la Côte d'Ivoire.

« Hier après-midi, des tirs en l'air auraient été signalés alors qu'un avion du Programme alimentaire mondial (PAM) s'apprêtait à atterrir à Man », a indiqué le porte-parole, qui a précisé que, selon la Mission de l'ONU, qui condamne tout comportement agressif à l'égard du personnel de l'ONU ou de ses biens, une enquête était en cours.

Le PAM profite du calme relatif dans l'ensemble de la Côte d'Ivoire pour reconstituer ses stocks dans ses hangars du nord et de l'ouest du pays, a déclaré le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.