Violences au Darfour en violation du protocole signé le 9 novembre

Violences au Darfour en violation du protocole signé le 9 novembre

media:entermedia_image:eebe5464-675d-4dc6-a47c-50763e273100
Les attaques et les meurtres qui se sont produits au Darfour au cours des deux derniers jours constituent des infractions au protocole d'Abuja du 9 novembre, dénonce le Représentant spécial de l'ONU pour le Soudan qui déclare attendre les explications du Gouvernement du Soudan et de l'ALS lors de la réunion du Mécanisme conjoint le 25 novembre.

La flambée de violence au Darfour au cours des deux derniers jours a suscité aujourd'hui une réaction d'inquiétude de la part du Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk.

L'attaque par l'Armée de libération du Soudan, l'ALS, de la ville de Tawila (carte), dont elle s'est emparée, constitue une « violation claire » du protocole signé à Abuja et met en danger des dizaines de milliers de civils, indique Jan Pronk dans une déclaration transmise par la Mission préparatoire des Nations Unies au Soudan.

Il précise que le combat a d'ores déjà entraîné la suspension des activités humanitaires aux abords d'El Fashir et compromet d'autres activités dans la région.

Jan Pronk condamne par ailleurs « dans les termes les plus forts » le meurtre de policiers et de civils qui ont eu lieu aux alentours du camp de Kalma et demande au Gouvernement du Soudan et à l'ALS d'arrêter immédiatement les combats.

« Les parties se sont engagées à s'abstenir de toute acte hostile et d'actions militaires. J'attends d'elles qu'elles respectent leurs obligations », déclare-t-il, ajoutant qu'il faut qu'elles comprennent que cette agression récente contrevient directement aussi bien à l'esprit qu'à la lettre des protocoles d'Abuja, que l'argument de l'autodéfense ne peut les justifier pas plus que des griefs antérieurs à l'accord du 9 novembre convenant de mettre fin aux actions hostiles.

Le Représentant spécial indique qu'il attend des explications des parties lors de la réunion du Mécanisme conjoint, le 25 novembre.

- Dossier Soudan du site de l'ONU