Afghanistan : trois semaines plus tard, les membres de l'ONU toujours gardés en otage

Afghanistan : trois semaines plus tard, les membres de l'ONU toujours gardés en otage

media:entermedia_image:966f9bce-f5aa-4c09-8472-2931b2770c46
Une nouvelle fois, la Mission de l'ONU en Afghanistan réclame la libération de leurs trois collègues enlevés il y trois semaines.

Trois semaines après l'enlèvement de trois collaborateurs de l'ONU à Kaboul, Annetta Flanagan, Shqipe Hebibi and Angelito Nayan qui travaillaient pour le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Afghanistan, n'ont toujours pas été remis en liberté.

Et une fois de plus, la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Afghanistan, la MANUA, demande à leurs ravisseurs de les relâcher.

« Comme l'ont exprimé leurs familles dans leur déclaration (voir notre dépêche du 16 septembre), notre souhait le plus ardent est que ceux qui détiennent Angelito, Annetta et Shqipe les conduisent dans un lieu sûr où on puisse les retrouver et nous les rendre », a déclaré aujourd'hui le porte-parole de la MANUA, Manuel de Almeida e Silva.

Une fois encore, il a exprimé la gratitude de la Mission pour les efforts inlassables des autorités afghanes ainsi qu'à l'égard des manifestations de soutien qui continue de lui parvenir de la part d'Afghans de tous milieux et appartenances.

« Cela nous donne espoir et force dans ces temps d'épreuve », a-t-il ajouté.

Rappelant par ailleurs que commençait aujourd'hui l'Année internationale du microcrédit, il a indiqué que l'Afghanistan en avait profité pour mettre en place un mécanisme facilitant l'investissement dans le secteur de la microfinance.

Ce programme, désigné par son acronyme anglais MISFA, est supervisé par le ministère de la Réhabilitation rurale et du développement et par la Banque mondiale. Il a attribué à ce jour 57 000 prêts dont 50% à des femmes et a pour objectif d'en attribuer 100 000 d'ici à mars 2005.

Une cérémonie aura lieu demain à Kaboul au cours de laquelle seront décernés les Prix de la micro-entreprise mondiale, une initiative menée dans le cadre de l'Année internationale du microcrédit et destinée à récompenser la contribution économique de micro-entrepreneurs à leurs familles et leurs communautés dans huit pays dont l'Afghanistan où six prix seront décernés.