Kofi Annan invite la Bosnie-Herzégovine à affronter le passé

15 novembre 2004

La réaction de la Republika Srpska qui a présenté ses excuses au famille des victimes du massacre de Srebrenica et la façon dont l'enquête a été menée sur cette tragédie devraient inciter la Bosnie-Herzégovine à lancer un processus lui permettant à son tour de regarder le passé en face, a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général de l'ONU.

Les autorités de la Republika Srpska et la Commission d'enquête sur les événements qui se sont déroulés à Srebrenica et aux alentours de cette ville entre le 10 et le 19 juillet 1995 ont montré la façon dont il faut faire face au passé douloureux de la guerre, tout en assumant la vérité sur les évènements qui se sont produits pendant le conflit en Bosnie-Herzégovine, indique le Secrétaire général dans une déclaration communiquée aujourd'hui par son porte-parole.

Dans ce texte, Le Secrétaire général manifeste son appréciation à l'égard de l'attitude des autorités de la Republika Srpska, qui une fois connues les conclusions du rapport final de la Commission sur Srebrenica, a adressé leurs condoléances et leurs excuses aux familles des victimes de cette tragédie.

« Cet acte courageux contribue à l'édification de la confiance au sein de la population de Bosnie-Herzégovine et au processus de réconciliation », souligne le Secrétaire général qui exprime le souhait que .

les informations contenues dans le rapport de la Commission sur Srebrenica et l'engagement du Gouvernement de la Republika Srpska de traduire en justice tous ceux qui ont commis des crimes de guerre aboutissent à des actions concrètes.

Il souhaite également que le rapport de la Commission sur Srebrenica ouvre la voie à un processus plus vaste permettant de faire la lumière sur les crimes de guerre et encourage les dirigeants de la Bosnie-Herzégovine à lancer le processus qui leur permettra de regarder en face les événements du passé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.