Haïti : arrivée d'un renfort de 214 policiers pakistanais

Haïti : arrivée d'un renfort de 214 policiers pakistanais

La Mission de l'ONU en Haïti voit ses effectifs renforcés avec l'arrivée, hier, de 214 policiers pakistanais spécialisés dans l'intervention en cas d'émeutes qui assistera la police nationale haïtienne et les opérations humanitaires sur le terrain.

« La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) se renforce progressivement avec l'arrivée à Port-au-Prince, le 10 novembre, de 214 policiers pakistanais de l'unité de police constituée», annonce un communiqué de la Mission.

Ces policiers, précédés par le déploiement anticipé de 36 éléments ,arrivés par vague de six depuis le 2 novembre viennent former au total un effectif de 250 éléments, équivalant à deux contingents, indique le communiqué.

«Notre mission est d'aider les Nations Unies et le gouvernement haïtien sur le plan sécuritaire et de protection de la population », a déclaré le colonel Rab Nawaz, commandant de la troupe.

Entièrement équipée et bien formée pour intervenir en cas d'émeutes, l'unité de police constituée a pour vocation de « contrôler les foules en vue du maintien de l'ordre public ». Elle devra également, selon le mandat défini par le Conseil de sécurité de l'ONU, « assister la police nationale d'Haïti », ainsi que les « agences humanitaires et autres organisations reconnues par l'ONU ».

Les policiers pakistanais seront déployés à Port-au-Prince et aux Gonaïves.

Le 5 novembre dernier, une opération conjointe menée par la Mission de l'ONU en Haïti et la police nationale dans le quartier Bel Air de la capitale Port-au-Prince conduit à l'arrestation de trois leaders de gangs et de 90 personnes (voir notre dépêche du 5 novembre).