Soudan : pas d'amélioration de la sécurité au Darfour, selon Jan Pronk

28 octobre 2004

L'Envoyé du Secrétaire général pour le Soudan, en route pour New York où il présentera son rapport mensuel au Conseil de sécurité, a fait savoir hier à Khartoum que la situation au niveau de la sécurité ne s'était pas véritablement améliorée au cours du dernier mois dans la région du Darfour.

Le représentant du Secrétaire général, Jan Pronk, est en route pour New York, via Washington, pour présenter son rapport mensuel sur le Soudan au Secrétaire général et au Conseil de sécurité sur les progrès réalisés par le gouvernement du Soudan pour restaurer la sécurité dans la région du Darfour et désarmer les milices Janjaouites, a indiqué aujourd'hui Fred Eckhard, le porte-parole du Secrétaire général, lors de son point quotidien avec la presse, au siège des Nations unies à New York.

A Khartoum, capitale du Soudan (carte), Jan Pronk a rendu compte aux journalistes de l'avancement des pourparlers d'Abuja qui ont porté sur la question du Darfour et plus particulièrement de la situation sur le terrain.

Selon le porte-parole du Représentant spécial, la situation sur le terrain ne s'est pas beaucoup améliorée au cours du dernier mois et la plupart des violences récentes sont attribuées aux groupes rebelles qui continuent de bloquer l'accès humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.