L'UNWRA transportait bien un brancard, tranche l'enquête lancée par Kofi Annan

27 octobre 2004

Brancard ou roquette ? Une déclaration du Secrétaire général confirme le résultat de l'enquête de l'ONU, qui établit que c'est bien un brancard pliant qui avait été chargé dans une ambulance de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, et non une roquette comme l'avait allégué le Gouvernement israélien avant de retirer publiquement ses accusations.

Après examen du rapport de l'Equipe d'enquêteurs du Secrétariat, chargé d'examiner les allégations israéliennes à l'égard du personnel de l'UNRWA, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, le Secrétaire général prend note de la conclusion de l'Equipe, qui indique que « l'allégation selon laquelle une roquette aurait été chargée dans une ambulance de l'UNWRA était injustifiée dans la mesure où l'objet était, en fait, un brancard pliant, qui figure parmi l'équipement normal des ambulances » de l'agence, indique une déclaration du Secrétaire général transmise aujourd'hui à New York par son porte parole.

Le « Secrétaire général prend note également du fait qu'à la suite de la visite de l'Equipe, le Gouvernement israélien avait admis qu'il avait identifié à tort le brancard comme étant une roquette Qassam, et qu'il avait publiquement retiré ses allégations », souligne la déclaration (voir notre dépêche du 13 octobre).

A cet égard, Kofi Annan « reconnaît la coopération du Gouvernement israélien avec l'Equipe de l'ONU dans la déroulement de cette enquête », indique la déclaration. Le Secrétaire général « s'attend à ce que toute question de cette nature soit réglée par la voie diplomatique normale » et se félicite de la proposition des autorités israéliennes de travailler à renforcer sa coopération avec les Nations Unies et avec l'UNWRA.

Cette dernière avait vivement protesté, par la voix de son directeur, Peter Hansen, pour qui les allégations israéliennes « faisaient courir encore plus de risques au personnel humanitaire » (voir notre dépêche du 4 octobre).

Le Secrétaire général rappelle par ailleurs sa pleine confiance quant à l'intégrité et à l'impartialité de M. Hansen, Commissaire-général de l'UNWRA, et félicite son personnel pour son dévouement dans la fourniture d'une assistance vitale, dans des circonstances très difficiles, à la communauté des réfugiés palestiniens dans le Territoire palestinien occupé et dans la région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.