Soudan : tirer parti de l'attention internationale pour un règlement global, conseille Jan Pronk

25 octobre 2004

Alors que se poursuivent les négociations sur le Soudan à Abuja, le Représentant spécial du Secrétaire général exhorte les parties à tirer parti de l'attention internationale sur le Soudan pour négocier un règlement durable sur le Darfour et les encourage par ailleurs à mettre en oeuvre un Protocole humanitaire sans attendre sa signature formelle.

Lors des pourparlers sur le Darfour qui se tiennent à Abuja, au Nigéria, « le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk, a pris part à des discussions avec toutes les parties afin de promouvoir le dialogue », a déclaré aujourd'hui le porte parole de l'ONU, Fred Eckhard, lors du point avec la presse organisé au Siège de l'ONU à New York.

« Il leur a fermement rappelé la nécessité de capitaliser sur l'élan actuel découlant de l'attention de la communauté internationale sur le Soudan et notamment sur le Darfour », leur conseillant de concentrer « ces pourparlers sur les questions politiques clefs pour un règlement durable du conflit au Darfour », a affirmé le porte- parole.

Engageant les parties à « négocier de bonne foi », le Représentant spécial pour le Soudan les a exhortées à envisager de commencer la mise en œuvre du Protocole humanitaire sans attendre sa signature formelle, afin d'améliorer la situation et la fourniture de l'assistance humanitaire, en particulier dans les zones sous le contrôle des rebelles.

Selon le porte-parole, Jan Pronk s'est aussi entretenu avec le Président du Nigéria, Olusegun Obasanjo, Président de l'Union africaine (UA), avec lequel il a débattu de la situation actuelle au Darfour, de son évolution et notamment de l'extension de la Mission de l'UA, ainsi que de la coopération avec l'ONU.

L'annonce faite le 21 octobre de l'envoi par l'Union africaine (UA) de près de 3000 hommes dans la région du Darfour avait suscité les félicitations de Jan Pronk, qui a approuvé le large mandat accordé à la mission en ce qu'il prend en compte presque toutes les recommandations de l'ONU (voir notre dépêche du 21 octobre 2004).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.