Afghanistan : Hamid Karzai en tête du décompte provisoire

25 octobre 2004

Avec près de 95,1% des votes totaux estimés déjà dépouillés, selon le site Internet de l'Organe d'administration des élections présidentielles en Afghanistan, qui donne Hamid Karzai en tête avec 55,2% des voix, le décompte sera terminé dans les jours qui viennent, en attendant la vérification de toutes les plaintes, la majorité des urnes de vote litigieuses ayant déjà été remises au dépouillement.

« Le décompte des voix sera terminé dans les jours qui viennent », a indiqué hier à Kaboul le porte-parole de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Afghanistan (MANUA), Manoel de Almeida e Silva, précisant que le JEMB (acronyme anglais désignant l'Organe mixte d'administration des élections afghan), avait visité les bureaux de vote à travers tout l'Afghanistan.

« Des équipes de deux ou trois commissaires se sont déjà rendues à Jalalabad, Bamyan, Kaboul, Herat et Mazar pour y surveiller les dernières étapes du processus de dépouillement » et « le JEMB a l'intention de visiter tous les centres régionaux avant que le dépouillement ne soit terminé », a-t-il précisé.

En outre, le groupe de trois experts nommé par le JEMB pour enquêter sur les plaintes concernant le processus électoral a présenté ses conclusions lors d'une réunion de travail en présence d'observateurs nationaux et internationaux, et de représentants des partis et des candidats, précise le communiqué de la MANUA.

« Le Groupe a décidé de recommander le dépouillement de la majorité des urnes », à part quelques unes qui doivent encore faire l'objet d'un examen. A cet égard, le Groupe s'est entretenu avec un des candidats ayant déposé des plaintes, Haji Mohammad Mohaqiq.

Moins de 15 urnes devraient faire l'objet d'un examen complémentaire, a-t-il indiqué en réponse à la question d'un journaliste, ajoutant que ce processus était distinct de la vérification des plaintes par le JEMB lui-même, qui est le processus régulier d'examen de la régularité des élections.

La journée d'hier a aussi marqué le premier anniversaire du processus de démobilisation et de réinsertion en Afghanistan, a indiqué par ailleurs le porte parole de la MANUA.

Lancé à Kunduz le 24 octobre 2003, le Programme pour un nouveau départ en Afghanistan a procédé au désarmement de 21 550 hommes et collecté plus de 16 500 armes, précise Manoel de Almeida e Silva.

« 19 865 soldats sont passés à la phase de réinsertion et nombreux sont ceux qui ont déjà repris une vie normale », a-t-il indiqué, ajoutant que 70% des armes lourdes en état de marche ou pouvant être réparées étaient maintenant gardées ».

Selon le porte parole, on estime qu'il reste encore 60 000 hommes à désarmer en Afghanistan, qui devraient être désarmés d'ici au printemps de l'année prochaine dans la perspective des élections parlementaires.

Par ailleurs, le JEMB poursuit l'affichage de ses résultats provisoires sur son site Internet.

Aujourd'hui à 11h du soir heure locale, le site du JEMB, l'autorité électorale administrant le scrutin afghan, qui retrace le résultat des élections en temps réel (www.afg-electionresults.org) indiquait qu'avec 95,1% des votes totaux estimés déjà comptés, le décompte provisoire indiquait que Hamid Karzai, Président sortant, bénéficiait de 55,2% des voix.

Dans ce décompte provisoire, il est suivi de Yonous Qanooni (16,4%), Haji Mohammad Mohaqiq (11.7%), Abdul Rashid Dostum (10.3%) et Abdul Latif Pedram (1.2%).

Sur un nombre total de vote estimé pour l'instant à 7,826,069, le JEMB a compté 99 167 votes invalides.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.