Les Kosovars ont compris l'importance de se faire entendre, estime Kofi Annan

24 octobre 2004

Appel à la coopération de tous les partis politiques et respect des minorités en dépit de la faible participation des Serbes du Kosovo, tels sont les points forts soulignés aujourd'hui par le Secrétaire général dans un message de félicitation à la population du Kosovo, pour le déroulement pacifique des élections du 23 octobre.

Appel à la coopération de tous les partis politiques et respect des minorités en dépit de la faible participation des Serbes du Kosovo, tels sont les points forts soulignés aujourd'hui par le Secrétaire général dans un message de félicitation à la population du Kosovo, pour le déroulement pacifique des élections du 23 octobre.

« La participation et la bonne gestion du processus électoral, pour la première fois mené par des Kosovars eux-mêmes, démontre leur compréhension de l'importance de se faire entendre et d'avoir une prise directe sur l'avenir du Kosovo », a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, lors d'un message de félicitation transmis par son porte-parole au peuple du Kosovo à l'occasion des élections qui se sont déroulées pacifiquement le 23 octobre.

« Notant avec déception la faible participation parmi la communauté serbe du Kosovo », Kofi Annan félicite « ceux qui ont voté et ceux qui se sont présentés comme candidats, pour leur courage face à une forte pression adverse ».

A la veille de l'élection, le Secrétaire général avait appelé « les ressortissants de toutes les communautés du Kosovo à exercer leur droit de vote ». Il avait notamment exhorté la communauté serbe du Kosovo à participer à ces élections et à assurer ainsi la représentation et la promotion de ses intérêts et de son point de vue au sein des institutions provisoires (voir notre dépêche du 21 octobre).

Alors que le décompte se poursuit, le Secrétaire général a « appelé tous les dirigeants politiques du Kosovo à respecter le résultat de l'élection », comptant sur eux « pour former rapidement et de façon coopérative un nouveau gouvernement qui, en étroite collaboration avec la MINUK [la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo], travaillera pour le bénéfice de tous, en ayant le soin important d'inclure les communautés minoritaires du Kosovo ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.