L'égalité entre femmes et hommes à l'ONU, encore des progrès à faire

20 octobre 2004

Le système des Nations Unies a encore un long chemin à parcourir pour intégrer pleinement l'égalité entre hommes et femmes dans ses procédures de recrutement et dans son fonctionnement, informe un rapport du Secrétaire général de l'ONU qui estime à 37,4% la proportion de femmes au sein du Secrétariat.

« La représentation des femmes dans la catégorie professionnelle et les catégories supérieures est de 36,4 %, pour un pourcentage global de représentation au sein du Secrétariat de 37,4 % », indique un rapport du Secrétaire général sur l'Amélioration du statut de la femme au sein du système des Nations Unies paru aujourd'hui.

« Le rapport indique qu'une analyse à long terme montre une représentation inéquitable à tous les niveaux », a souligné la porte-parole du Secrétaire général, Marie Okabe, lors du point avec la presse organisé quotidiennement au Siège de l'ONU à New York.

Selon le rapport,« les facteurs influant sur la lenteur des progrès en matière de parité sont les processus de recrutement et de sélection, la responsabilité des gestionnaires de programmes, l'ambiance de travail et la culture de l'Organisation ainsi que des barrières informelles ».

Malgré les initiatives prises pour modifier la tendance, le rapport conclut que les agences des Nations Unies ont encore un travail important à faire pour intégrer l'égalité entre hommes et femmes dans les systèmes institutionnels et dans les attitudes ainsi que dans les politiques en matière de gestion des ressources humaines de l'Organisation, a déclaré la porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.