Haïti : arrivée du contingent chinois de police civile

19 octobre 2004
Aide alimentaire pour Haïti

Au moment où le Programme alimentaire de l'ONU informe que l'insécurité reste un obstacle majeur dans la distribution d'assistance humanitaire en Haïti, la Mission de l'ONU annonce l'arrivée d'une partie du contingent chinois de police civile qui renforcera le maintien de l'ordre public.

« L'insécurité reste un problème majeur affectant la distribution d'aide alimentaire, en particulier à Port-au-Prince et Gonaïves », a indiqué ce matin le porte parole du Programme alimentaire mondial (PAM), lors d'un point avec la presse au Siège de l'ONU à Genève.

Selon le PAM, seule une poignée d'agences humanitaires travaille encore dans la ville de Gonaïves (carte), où a été toutefois été acheminé, le 16 octobre, un convoi de 92 tonnes de vivres dont des biscuits à forte valeur énergétique, du riz et de l'huile.

À partir de cette novembre prochain “l'objectif du PAM est de venir en aide à 100 000 personnes pendant cinq mois, a ajouté le porte-parole, qui a toutefois souligné que « l'accès au port de la capitale haïtienne demeurait également un problème » et que « près de 113 conteneurs étaient encore bloqués au port”.

Parallèlement, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a annoncé hier que sa composante de police civile avait « accueilli dans ses rangs, dimanche 17 octobre, 95 éléments de l'Unité de police constituée (Formed Police Unit - FPU), en provenance de la Chine. »

Ces policiers chinois avaient ont été précédés, le 18 septembre, par 30 de leurs compatriotes, et portent à 269 le nombre total des policiers de l'Unité de police constituée, présents en Haïti dont 19 Népalais et 125 éléments jordaniens arrivés respectivement le 22 septembre et le 15 août.

Selon la MINUSTAH, cette composante de la Police civile, « équipée et bien formée » à l'intervention en cas d'émeutes, a pour mission de « contrôler les foules en vue du maintien de l'ordre public, de conduire des patrouilles » et d'effectuer des missions vérification, apportant ainsi un support tactique et opérationnel aux opérations de la Police civile.

L'effectif global de la FPU est de 750 éléments répartis en six contingents : un de la Chine, un du Népal, deux du Pakistan et deux de la Jordanie, indique la Mission, qui précise que ces différentes troupes seront déployées dans quatre villes : Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Les Cayes et Gonaïves.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.