Développement durable en région de montagne : un projet sur le point d'être lancé

4 octobre 2004

La seconde rencontre du "Groupe d'Adelboden" qui commence aujourd'hui au siège de l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, à Rome, pour une réunion de deux jours, permettra de finaliser un projet inter-régional et multipartite destiné à soutenir les populations de montagne.

Alors que la vaste majorité des populations montagnardes est rurale, l'agriculture ne peut pas, à elle seule, en assurer la subsistance, déclare, dans un communiqué de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), M. John Monyo, Sous-directeur général au Département du développement durable.

Les montagnes abritent 12% de la population mondiale, soit 720 millions de personnes, parmi lesquelles 270 millions environ sont exposées à l'insécurité alimentaire et 135 millions souffrent de faim chronique et de malnutrition, indique la FAO qui précise que ces niveaux élevés de faim et de malnutrition sont liés à l'inaccessibilité, à la complexité et à la fragilité des environnements de montagne.

De plus, ajoute l'Organisation, ces populations, souvent marginalisées en raison de leur isolement, n'ont pas toujours leur mot à dire dans la prise de décision.

Le Groupe d'Adelboden qui réunit pour cette rencontre des représentants de gouvernements, d'organisations de la société civile et d'organisations internationales, a travaillé à un projet, d'une durée de 4 ans, qui sera lancé début 2005, mobilisera environ 6 millions de dollars et sera appliqué dans chaque continent.

Développé par la FAO, avec la contribution de la Suisse et la participation de diverses parties prenantes, il soutiendra les politiques et institutions spécifiques visant à promouvoir la sécurité alimentaire, les moyens d'existence en milieu rural et le développement durable dans les régions de montagne.

Cette seconde rencontre du Groupe d'Adelboden s'inscrit dans le cadre du suivi de la Conférence d'Adelboden, organisée en Suisse en juin 2002, à la veille du Sommet mondial du développement durable de Johannesbourg, laquelle avait attiré l'attention sur la vulnérabilité des populations de montagne et avait appelé à agir pour améliorer les moyens d'existence des populations des régions de montagne.

La déclaration d'Adelboden a donné naissance au Groupe d'Adelboden, lequel fonctionne comme une plateforme de discussion des politiques et instruments politiques, d'échange d'expériences et de préparation d'initiatives pour un développement durable dans les zones de montagne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.