FAO : intensification de la campagne antiacridienne en Afrique de l'Ouest

1 octobre 2004

Depuis l'appel lancé aux bailleurs de fond par le directeur général de l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, les contributions ont augmenté de façon signicative permettant une intensification des opérations de lutte contre le criquet pèlerin en Afrique de l'Ouest même si les campagnes d'éradication manquent encore de pesticides et d'aéronefs, indique aujourd'hui l'agence.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dispose à présent de 14,7 millions de dollars en liquide auxquels viennent s'ajouter des engagements s'élevant à 40 millions de dollars. Elle indique également, dans un communiqué diffusé aujourd'hui, attendre confirmation de promesses de financement d'un montant d'environ 12 millions de dollars et avoir fourni environ 6 millions de dollars sur ses propres ressources.

Cependant, Clive Elliott, Responsable du groupe acridien de la FAO, fait état de besoins supplémentaires nécessaires de toute urgence, des avions pour le transport des pesticides et les épandages aériens et des hélicoptères, notamment.

La FAO indique que des essais sur deux biopesticides seront menés à grande échelle courant octobre en Mauritanie. Si les résultats s'avèrent probants et confirment l'efficacité que ces mêmes produits ont démontrée lors de tests à petite échelle, ils seront utilisés dans les prochaines campagnes de lutte antiacridienne, indique le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.