Mission de l'ONU en Iraq : structure de sécurité intégrée approuvée par le Conseil

1 octobre 2004

Le Conseil de sécurité a approuvé aujourd'hui de doter la Mission de l'ONU en Iraq du dispositif de sécurité intégré proposé par le Secrétaire général qui lui permettrait d'intensifier ses activités en Iraq, sous réserve de l'évolution de la situation dans le pays.

Cette proposition figurait dans le rapport du Secrétaire général du 3 septembre dernier mais a fait l'objet d'une lettre rendue publique aujourd'hui dans laquelle le Secrétaire général sollicitait une prise de position officielle du Conseil (voir notre dépêche de ce jour.)

Dans cette lettre, le Secrétaire général suggérait que ce dispositif de sécurité, qui ne se substituerait pas à la force multinationale sous commandement unifié spécialement chargée de la protection de l'ONU, permettrait à la MANUI d'étoffer ses effectifs et d'intensifier ses activités en Iraq. Il précise toutefois que « le déploiement de ces éléments dépendra de l'évaluation continue de la situation en matière de sécurité en Iraq au cours des mois à venir. »

Le Conseil de sécurité se réunissait pour la première fois aujourd'hui sous présidence britannique en vertu du principe dit de « la présidence tournante » qui veut que chaque Etat membre y siègeant en assume la présidence à tour de rôle pendant un mois. C'est donc le Représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l'ONU à New York, M. Emyr Jones Parry, qui a succédé aujourd'hui à son homologue espagnol, Juan-Antonio Yañez-Barnuevo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.