Conférence sur les Grands Lacs : la R. D. du Congo, la RCA, le Soudan admis comme « pays du champ »

1 octobre 2004

L'Angola, la République centrafricaine, le République du Congo et le Soudan, ont été acceptés en qualité de pays considérés comme parties intégrantes du champ (ou « pays du champ ») couvert par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

Cette adhésion, qui porte le nombre total des « pays du champ » à 11, a été saluée par le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la région des Grands Lacs, Ibrahima Fall, indiquent les services du Représentant spécial dans un communiqué diffusé aujourd'hui.

Le Représentant spécial y déclare que les nouveaux membres insuffleront un élan renouvelé au processus qui a déjà connu un début dynamique.

Leur demande d'adhésion comme membres à part entière repose sur l'argument selon lequel les impacts des événements ayant cours dans la région des Grands Lacs se répercutent toujours et directement sur eux, un argument particulièrement valide dans le cas de la République démocratique du Congo, précise le communiqué.

La Conférence internationale pour la paix, la sécurité, la démocratie et le développement dans la région des Grands Lacs, a été proposée par le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, et est co-sponsorisée par l'Union africaine. Elle a pour objectif de trouver des solutions durables aux multiples problèmes endémiques auxquels fait face la région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.