Lancement d'un appel à financement en faveur de Haïti et la Grenade, dévastés par les cyclones

1 octobre 2004

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU s'apprêtent à lancer aujourd'hui, au Siège de l'Organisation à New York, des appels d'urgence en faveur de Haïti et de la Grenade, deux pays sévèrement touchés par les récentes tempêtes tropicales.

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU s'apprêtent à lancer aujourd'hui, au Siège de l'Organisation à New York, des appels d'urgence en faveur de Haïti et de la Grenade, deux pays sévèrement touchés par les récentes tempêtes tropicales.

Le but de ces appels est de mobiliser des fonds supplémentaires destinés à aider au relèvement des deux pays, dont des régions entières ont été dévastées par les cyclones Ivan et Jeanne et qui se trouvent confrontés à des difficultés de tous ordres : infrastructures détruites, difficulté d'acheminer l'aide, risques d'épidémie élevés.

En Haïti, la Coordination humanitaire de l'ONU (OCHA selon son acronyme anglais) rapportait le 24 septembre (voir notre dépêche du même jour) que plus d'un millier personnes avaient trouvé la mort et 1 200 étaient alors portées disparues et que le bilan pourrait s'alourdir considérablement.

Pendant ce temps, à la Grenade, les agences d'aide humanitaire des Nations Unies continuent d'assister le pays dévasté par le cyclone Ivan, indiquait également OCHA, précisemment que l'approvisionnement en eau était en train d'être progressivement rétabli mais qu'à cette date-là, le pays était toujours privé d'électricité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.