Territoires palestiniens : le chef de l'UNRWA empêché de se rendre en Jordanie

30 septembre 2004

Plus de mille personnes, membre de son personnel ou en formation dans un centre de la bande Gaza sont empêchées de rentrer chez elles par les opérations de grande envergure lancées par Israël à Gaza, indique aujourd'hui l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens qui proteste également à l'égard du fait que son chef n'ait pu, pour les mêmes raisons, se rendre en Jordanie où avait lieu une réunion de la Commission consultative de l'UNRWA.

L'ampleur des dernières opérations militaires lancées par l'armée israélienne ont une fois de plus perturbé gravement le travail de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient), indique un communiqué de l'agence publié aujourd'hui.

Le fait que la bande de Gaza a été de ce fait divisé en trois secteurs, a forcé l'UNRWA à suspendre un grand nombre de ces activités habituelles notamment la distribution d'une aide alimentaire d'urgence, précise également l'agence.

Pire encore, indique-elle, plus de 750 membres du personnel, y compris des mères allaitantes, n'ont pas pu rentrer chez elles depuis le 28 septembre pas plus qu'environ 400 personnes en formation au Centre de formation de Gaza.

Enfin le Commissaire général de l'UNRWA, Peter Hansen, a été empêché par « l'opposition des autorités israéliennes à ce qui entre en toute sécurité en Israël » pour se rendre ensuite à Amman en Jordanie participer à la réunion annuelle de la Commission consultative de l'agence.

« A ma connaissance, déclare le chef de l'UNRWA cité dans le communiqué, c'est la première fois qu'un Etat membre de l'ONU a dans les faits empêché le responsable exécutif d'une agence de l'ONU de se rendre à une réunion de son instance consultative officielle. »

« Les conditions dans lesquelles travaille mon personnel les exposent à des niveaux de risque inacceptables », poursuit Peter Hansen qui appelle le Gouvernement d'Israël à être fidèle aux obligations qu'il a contractées au titre du droit international et de garantir la liberté de mouvement et la sécurité des membres de l'agence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.