Enquête sur le meurtre d'un volontaire de l'ONU au Burundi

27 septembre 2004

Un volontaire de l'Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB), Abdoulaye Maiga, a été assassiné à Bujumbura, la capitale du pays, samedi dernier dans la nuit, indique un communiqué de de la Mission rendu public aujourd'hui.

Un volontaire de l'Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB), Abdoulaye Maiga, a été assassiné à Bujumbura, la capitale du pays, samedi dernier dans la nuit, indique un communiqué de de la Mission rendu public aujourd'hui.

« L'ONUB continue à enquêter sur les circonstances du drame et exhorte les autorités burundaises à faire tout ce qu'elles peuvent pour identifier et porter devant la justice les personnes qui ont commis ce meurtre », ajoute le communiqué.

Agé de 33 ans, de nationalité sénégalaise, Abdoulaye Maiga était marié et père de deux enfants.

Le Burundi se trouve actuellement dans une situation de transition politique rendue difficile par les tensions ethniques. Le dernier rapport du Secrétaire général sur le Burundi relatait cette situation extrêmement complexe, les difficultés rencontrées pour trouver un équilibre entre les différentes forces politiques en présence et les circonstances qui ont conduit au terrible massacre du camp de Gatumba, dans la zone proche de la frontière avec la RDC, au cours de la nuit du 13 août (voir notre dépêche du 30 août).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.