Des milliers de morts et de disparus en Haïti

27 septembre 2004

Le bilan continue de s'alourdir en Haïti avec 1 130 personnes décédées et 1 056 disparus,indique la Mission de l'ONU tandis que les risques d'épidémies élevés, les menaces de pillages et la sécurité demeurent une grande préoccupation des équipes de l'ONU présentes sur le terrain pour apporter leur soutien aux victimes des inondations.

Le bilan continue de s'alourdir en Haïti avec 1 130 personnes décédées et 1 056 disparus, indique la Mission de l'ONU tandis que les risques d'épidémies élevés, les menaces de pillages et la sécurité demeurent une grande préoccupation des équipes de l'ONU présentes sur le terrain pour apporter leur soutien aux victimes des inondations.

Selon les dernières estimations rapportées par Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), 1 130 personnes ont trouvé la mort dans les inondations causées par le passage du cyclone Jeanne et 1 056 personnes sont toujours portées disparues en Haïti, a indiqué aujourd'hui à New York le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard.

De son côté, le Bureau de Coordination des affaires humanitaires (OCHA an anglais) rappelle dans un communiqué rendu public aujourd'hui, que le besoin de lits et de matériels pour édifier des abris est toujours aussi urgent et signale un risque élevé d'épidémies de maladies liées à la pollution de l'eau.

Gênées par le mauvais état des routes et menacées par les pillages, les agences humanitaires continuent d'apporter un soutien « là où c'est possible », précise le communiqué. Côté sécurité, les Casques bleus de la MINUSTAH, renforcés de 140 soldats supplémentaires depuis ce week-end, poursuivent leurs activités de surveillance de la distribution de nourriture.

Finalement, au cours des derniers jours, les agences humanitaires et les Organisations non gouvernementales (ONG) ont pu distribuer plus de 120 tonnes de nourriture ainsi que de l'eau potable et des médicaments. Les troupes argentines distribuent également des vivres et des pastilles pour purifier l'eau.

Avec le niveau de l'eau qui baisse et les routes qui redeviennent accessibles, les agences humanitaires sont à même de mieux mesurer les pertes en vies humaines qu'elles évaluent à plusieurs centaines tandis que des milliers d'autres ont été touchées dans les villes et les villages aux alentours des Gonaïves. A Ennery par exemple, plus de 100 personnes ont trouvé la mort, 150 maisons ont été détruites et 800 familles affectées par les inondations.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.