Modification de la liste des personnes interdites de voyages en Sierra Leone

22 septembre 2004

Le Comité créé pour gérer les sanctions, décidées en 1997 par le Conseil de sécurité à l'encontre de la Sierra Leone, vient de décider de retirer 16 noms de la liste des personnes visées par ces mesures.

En 1997, le Conseil de sécurité décidait au paragraphe 5 de sa résolution 1132 « que tous les États interdiront aux chefs de l'ancienne junte militaire et du Front révolutionnaire uni (FRU), qui seront identifiés par le Comité créé par la résolution 1132 (1997), d'entrer sur leur territoire ou d'y passer en transit, étant entendu que l'entrée ou le passage en transit de l'une quelconque de ces personnes pourront être autorisés par ledit Comité et étant entendu qu'aucune disposition du présent paragraphe n'oblige un État à refuser à ses propres nationaux l'entrée sur son territoire. »

Dans un communiqué diffusé hier, le Comité publie la liste des personnes qu'il a décidé de ne plus y faire figurer.

Publiée pour la première fois par le Comité le 8 janvier 1998, la liste des personnes visées par ces mesures, avait été modifiée le 1er février 2001, le 6 juin 2003 et le 25 février 2004. La liste révisée reproduite dans son intégralité peut également être consultée sur le site Internet du Comité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.