La Mission de l'ONU défend l'égalité des sexes au Kosovo

La Mission de l'ONU défend l'égalité des sexes au Kosovo

Le chef de la mission de l'ONU au Kosovo a réaffirmé aujourd'hui, lors de l'ouverture de la Conférence sur l'égalité des sexes au Kosovo, sa volonté de voir se réaliser concrètement l'égalité des sexes au Kosovo et sa détermination à aider les femmes de la région dans cette entreprise difficile.

« Les femmes, comme les hommes, doivent pouvoir bénéficier de mesures de sécurité supplémentaires dans les processus de paix et contribuer à ce processus » a rappelé Charles Brayshaw, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le Kosovo, dans un discours prononcé à l'ouverture de la conférence sur l'égalité des sexes au Kosovo qui s'est tenue aujourd'hui.

Il a expliqué que, selon lui, « toute société qui cherchait véritablement à se développer, à s'étendre, avait toujours tendance à exclure un groupe ou une personne, ce qui est non seulement quelque chose d'injuste mais aussi une perte de temps ».

« Exclure un groupe se traduit par une perte de talent et une dégradation de la qualité de la justice pour tous, ce qui coûte cher à la société » a-t-il poursuivi, dans une déclaration diffusée par Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo(MINUK).

Charles Brayshaw a rappelé que la Mission endossait entièrement le principe selon lequel tous les peuples du Kosovo doivent participer au processus politique et au développement économique, quelque soit leur appartenance ethnique, qu'il soit homme ou femme. « Nous soutenons l'égalité des hommes et des femmes, principe énoncé dans la résolution du Conseil de sécurité 1325 », a-t-il réaffirmé.

Evoquant la Loi sur l'égalité des hommes et des femmes, promulguée au Kosovo le 7 juin dernier et servant de fil conducteur à la conférence d'aujourd'hui, il a fait observer que « cette loi était une grande victoire pour le droit des femmes au Kosovo faisant de l'égalité entre les sexes une valeur fondamentale de la démocratie du pays ». « Elle a notamment permis de renforcer l'équipe municipale féminine qui travaille maintenant pour le gouvernement du Kosovo » a-t-il précisé.