Soudan : flots de personnes déplacées au Darfour, intervention du Président Obasanjo à Abuja

15 septembre 2004

Les affrontements, les violences et les déplacements de population continuent au Darfour tandis qu'à Abuja, le président du Nigeria qui préside actuellement l'Union africaine a tenté de peser pour débloquer les négociations dans l'impasse.

La situation au Darfour-Nord est relativement calme aujourd'hui mais les déplacements de population ont continué au cours des dernières semaines, d'après les informations recueillies par la mission des Nations Unies au Soudan.

Rien que dans la nuit d'hier et ce matin, 2 000 à 4 000 personnes sont arrivées aux alentours de El Fasher au Darfour-Nord, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU à New York, Fred Eckhardt, lors de son point avec la presse.

Au Darfour-Sud, un seul site a enregistré récemment plus de 40 000 nouvelles personnes déplacées et plus de 5000 personnes y sont arrivées au cours de la dernière semaine, a-t-il précisé.

Dans le même temps, sur le front politique, les parties présentes aux pourparlers d'Abuja ont rencontré hier Olusegun Obasanjo, Président du Nigeria et président actuel de l'Union Africaine (UA), qui les a exhortées à s'engager à trouver une solution politique pacifique négociée à la crise du Darfour et à agir de bonne foi.

Le Président Obasanjo leur a demandé de respecter les accords de cessez-le-feu tout en insistant pour qu'elles signent le protocole humanitaire sur lequel elles se sont récemment mises d'accord, a indiqué Fred Eckhard.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.