L'ONU condamne l'attaque d'une organisation humanitaire en Afghanistan

L'ONU condamne l'attaque d'une organisation humanitaire en Afghanistan

Tout en condamnant aujourd'hui l'attaque des bureaux de l'Organisation non gouvernementale (ONG) « FOCUS », au Nord-est de l'Afghanistan, au cours de laquelle plus de 10 membres de son personnel ont été blessés, la Mission de l'ONU dans le pays a demandé au Gouvernement afghan de condamner les attaques perpétrées contre les ONG après qu'un de ses ministres a critiqué leur action.

Evoquant les faits qui se sont déroulés à Faizabad, dans la province du Badakhshan, le porte-parole de la Mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan, la MANUA, Manoel de Almeida e Silva, a expliqué que les manifestants avaient vandalisé les bureaux de l'ONG, jeté au feu leurs ordinateurs et endommagé leurs véhicules. « La police n'a pas pu arrêter les manifestants. Le chef adjoint de la police qui a tenté d'intervenir a été tabassé », a-t-il précisé.

Le porte-parole a tenu à rappeler le rôle « essentiel », « légitime » et « important des ONG pour la reconstruction économique et sociale » en Afghanistan. Il faisait ainsi écho aux propos tenus récemment par le ministre afghan de la Planification. A la suite d'une attaque à l'encontre d'une autre ONG survenue deux jours plus tôt dans la même province du Badakhshan, le ministre afghan a mis en cause le travail des ONG dans le pays.

« Nous attendons actuellement les explications du ministre » a déclaré Manoel de Almeida. Devant la gravité des faits, il a immédiatement demandé au Gouvernement afghan de condamner clairement les attaques contre le personnel des ONG quelle que soit leur provenance. Il a demandé également que la législation concernant les ONG qui vient d'être élaborée, soit adoptée dans les plus brefs délais.