Lancement en France de la première campagne de communication du Fonds contre le Sida

Lancement en France de la première campagne de communication du Fonds contre le Sida

media:entermedia_image:66f8bd5b-a87a-409c-9f26-ce8a6777e319
Le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, une initiative du Secrétaire général de l'ONU, a lancé aujourd'hui en France sa première campagne de communication dans les média.

Le Fonds Mondial, créé en 2002, à l'initiative du Secrétaire général de l'ONU appuyé par les membres du G8, pour stopper la progression croissante de ces maladies dans les pays les plus pauvres et l'inverser radicalement, lance aujourd'hui sa première campagne de communication en France qui sera suivi d'un lancement simultané en Grande Bretagne, en Allemagne, en Italie et au Japon dès novembre 2004.

« Le Fonds Mondial existe grâce aux fonds publics et privés qui nous sont confiés. Nous avons le devoir de faire savoir qui nous sommes, ce que nous faisons et nos objectifs. Cette campagne est une première étape pour nous faire connaître et appuyer notre effort de mobilisation mondiale », indique le professeur Richard Feachem, directeur exécutif du Fonds Mondial, à propos de cette campagne, dans un communiqué du Fonds diffusé aujourd'hui.

Six millions de personnes dans le monde meurent chaque année de ces maladies, -soit 16 439 personnes par jour- c'est pourquoi le Fonds Mondial a décidé de déployer de grands moyens pour permettre d'enrayer ces fléaux meurtriers. En deux ans, plus de 3 milliards de dollars ont déjà été engagés dans 128 pays, permettant de sauver des vies et de prévenir ces maladies, est-il rappelé dans le communiqué.

L'opération, réalisée gracieusement par le groupe français de publicité et de communication Publicis, vise « à porter le défi du Fonds Mondial sur la place publique », indique ce communiqué qui souligne que « pour atteindre ces objectifs ambitieux, et combattre ces maladies, la mobilisation doit être générale et l'engagement de tous encore plus fort. »

L'intention de cette campagne est donc de faire connaître le Fonds Mondial – organisme financier mondial, collecteur de fonds auprès des gouvernements, institutions et partenaires, et 'redistributeur' auprès d'acteurs locaux de terrain, - et de rendre concrète l'action du Fonds et donc l'engagement de ses contributeurs, expose le communiqué.

La campagne de presse débute en France le 2 septembre 2004 et se prolongera jusqu'à fin octobre. Quarante titres de presse ont accepté à ce jour de la relayer. Un film diffusé à partir du 7 septembre à la télévision, et de la mi-septembre au cinéma, contribuera à éveiller les consciences en évoquant « une vérité et une réalité quotidienne abrupte et mortelle, une réalité qui appelle à un combat organisé et puissant. »

Ce lancement, qui a lieu aujourd'hui à Paris, a donné lieu à une conférence de presse à laquelle ont participé deux membres du gouvernement français, Philippe Douste-Blazy, Ministre de la Santé, et de la Protection Sociale, Xavier Darcos, Ministre délégué à la Coopération, Hélène Rossert-Blavier, Vice-Présidente du Conseil d'Administration du Fonds Mondial, et Directrice générale AIDES France.

Etaient également présents pour ce lancement Mireille Guigaz, Ambassadrice pour la Lutte contre le Sida au Ministère des affaires étrangères, le Professeur Richard Feachem, directeur exécutif du Fonds Mondial, le Professeur Nestor Mamadounali, Ministre de la Santé de la République Centrafricaine et Maurice Lévy, Président du directoire de Publicis Groupe.