Double attentat-suicide en Israël : condamnation au plus haut niveau à l'ONU

31 août 2004
Le Représentant de la Russie,  Andrey I. Denisov

Le double attentat-suicide de Beersheva en Israël et sa cohorte de morts et de blessés ont été condamnés aujourd'hui à la fois par le Secrétaire général et le Conseil de sécurité de l'ONU, son Président ayant indiqué que les membres du Conseil avaient été unanimes dans leur condamnation.

Le Secrétaire général condamne fermement la double attaque terroriste perpétrée aujourd'hui dans la ville israélienne de Beersheva, qui a causé la mort d'au moins 15 personnes et blessé de nombreuses autres, a indiqué aujourd'hui son porte-parole à New York.

Il a ajouté que, dans sa déclaration, Kofi Annan lançait un appel à l'Autorité palestinienne pour qu'elle fasse tout son possible pour traduire les responsables en justice et mettre fin à de tels actes de haine.

Au terme d'une séance à huis clos du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Burundi, son Président, l'ambassadeur de la Fédération de Russie, Andrey Denisov, a indiqué que les membres du Conseil avaient également débattu des premières informations leur étant parvenues sur les attaques terroristes survenues en Israël.

Les membres du Conseil condamnent vigoureusement les attaques à la bombe qui ont coûté des vies innocentes ainsi que tous les autres actes de terrorisme, a déclaré le Président Denisov au nom de l'ensemble du Conseil.

Ils dénoncent l'escalade de la violence au Moyen-Orient et lancent un appel à toutes les parties pour qu'elles poursuivent le processus de paix, a-t-il poursuivi.

« Nous avons été unanimes dans la condamnation de ces actes terroristes comme d'ailleurs de tous les actes terroristes », a commenté l'ambassadeur Denisov après avoir donné lecture de la déclaration du Conseil.

Il a ajouté qu'il s'agissait d'une preuve de plus « que le terrorisme était toujours là » et a fait observer que les attaques étaient de plus en plus nombreuses qu'il s'agisse de celle qui s'est produite à Kaboul récemment « au cours de laquelle des enfants ont été tués » ou encore « celles qui se sont produites dans mon pays où deux avions ont été attaqués. » Enfin, a-t-il ajouté, nous savons qu'Al-Qaida projette de nouvelles attaques.

Interrogé sur les éléments qui lui permettaient d'affirmer que les avions abattus en Fédération de Russie étaient le fait de terroristes, M. Denisov a indiqué que des résidus d'explosifs, d'un type fréquemment utilisé par les terroristes, avaient été découverts dans les avions et que, par la suite, ces explosions avaient été revendiquées par des terroristes se présentant comme proches d'Al-Qaida.

L'Ambassadeur Denisov a effectué ces déclarations alors que son mandat à la tête du Conseil de sécurité arrive à échéance dans quelques heures en vertu du principe de la présidence tournante qui veut que chaque Etat membre du Conseil en assure la présidence pendant un mois. A partir de demain, la présidence reviendra à l'Espagne pour la durée du mois de septembre.

Ces déclarations du Secrétaire général et du Conseil de sécurité de l'ONU surviennent après que les informations parues dans la presse signale qu'un double attentat-suicide s'est produit à quelques secondes d'écart dans deux bus, à Beersheva, au sud d'Israël (carte), faisant au moins 15 morts et, selon les premières évaluations, plus de 80 blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.