Le PNUE lance le premier rapport sur l'état de l'environnement en RPD de Corée

27 août 2004

La Corée du Nord a été confrontée ces dix dernières années à une dégradation de son environnement, affecté par la pollution des eaux, de l'air et des terres, indique l'agence de l'ONU pour l'environnement, qui établit un premier bilan des mesures prises par le Gouvernement, qu'il faut, selon lui, encourager et accroître.

« Au siège du Programme des Nations Unies pour l'environnement à Nairobi (Kenya) aujourd'hui, le PNUE et des dignitaires de la RPD Corée ont lancé la première évaluation de l'état de l'environnement de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) », indique un communiqué du Programme des Nations Unies pour l'environnement publié aujourd'hui.

Produit en collaboration avec le Programme de l'ONU pour le développement (PNUD), le rapport sur l'état de l'environnement a été initié à la suite d'une visite de Klaus Toepfer, le directeur exécutif du PNUE à Pyongyang, capitale de la RPDC, en 2000.

Le rapport permettra de renforcer le suivi et l'évaluation en vue de l'établissement de politiques et de la prise de mesures en matière d'environnement en République populaire démocratique de Corée, souligne l'agence de l'ONU.

Le PNUE souligne dans son rapport la déforestation importante intervenue depuis 10 ans, phénomène associé à une réduction de la qualité du bois en raison de la production de bois d'oeuvre, de la consommation de bois de chauffe et de la sécheresse.

La croissance de la population urbaine, estimée à présent à 60% de la population totale, a été accompagnée de l'extension de la production agricole et d'une dégradation consécutive des terres.

La Corée du Nord souffre aussi de pénuries en eau et d'une mauvaise qualité de l'eau, la pollution des rivières étant devenue assez importante ces dernières années, indique le communiqué, qui souligne que les centrales électriques au charbon continuent de produire une pollution importante de l'air.

« Prenant conscience de ces questions, la Corée du Nord a pris des mesures législatives et administratives, établissant des priorités en matière d'environnement », note le communiqué qui souligne que ces mesures doivent être encouragées et améliorées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.