L'ONU commémore le premier anniversaire de ses morts à Bagdad

19 août 2004
Commémoration en l'honneur des victimes de l'attentat du 19 août 2003

Ils étaient 22 vaquant à leurs occupations dans l'hôtel Canal de Badgdad qui leur servait de quartier général, 22 partis en Iraq aider le pays à panser ses plaies, à construire son avenir. Un camion bourré d'explosifs a mis fin à leur projet. Aujourd'hui, premier anniversaire de leur mort, l'ONU se souvient de chacun d'entre eux. Retransmission des cérémonies du 19 août

Ils étaient 22 vaquant à leurs occupations dans l'hôtel Canal qui leur servait de quartier général, 22 partis en Iraq aider le pays à panser ses plaies, à construire son avenir. Un camion bourré d'explosifs a mis fin à leur projet. Aujourd'hui, premier anniversaire de leur mort, l'ONU se souvient de chacun d'entre eux.

Raid, Leen, Ihssan, Emaad et Basim, Réham, Ranilo, Rick, Reza, Jean-Selim, Christopher, Martha, Fiona, Nadia et Sergio... un mois après l'attentat qui a mis fin à leur vie, le Secrétaire général de l'ONU égrenait l'un après l'autre le nom des victimes identifiées, évoquant au mieux ce qui les caractérisait, les rendait unique et indispensable.

Sergio, c'était bien sûr Sergio Vieira de Mello, Haut Commissariat aux droits de l'homme, venu prêter main forte aux Iraquiens dans le cadre d'une mission de quatre mois.

Un an après, l'ONU évoque à nouveau leur disparition et ses conséquences pour leurs proches mais aussi pour le monde. Depuis ce 19 avril 2003, l'ONU n'a jamais maintenu une présence importante en Iraq, depuis ce jour-là, elle évalue minutieusement la sécurité des équipes qu'elle envoie de par le monde.

C'est depuis Genève, siège du Haut Commissariat aux droits de l'homme que le Secrétaire général a pris la parole en début d'après-midi, heure locale,avant de dévoiler une plaque commémorative.

La cérémonie de Genève a été retransmise en direct à New York et à Amman où des cérémonies similaires ont lieu. Dans ces trois endroits du monde, au même moment, une minute de silence à suivi les remarques du Secrétaire général et les familles et amis des 22 victimes ont allumé des bougies en leur mémoire.

A New York, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, a dévoilé une plaque commémorative identique qui sera ultérieurement placée dans le salle de méditation qui se trouve dans le hall d'entrée des visiteurs du Siège de l'ONU à New York, à côté du drapeau de l'ONU qui flottait sur le Siège de l'ONU à Bagdad le 19 août 2003.

A Amman, la même plaque commémorative a également été dévoilée lors d'une cérémonie présidée par le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général et Coordonnateur humanitaire pour l'Iraq, Ross Mountain.

Enfin à Bagdad, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU, Ashraf Qazi, a pris part à une commémoration qui réunissait le personnel iraquien de l'ONU ainsi que des survivants de l'attaque du 19 août et des parents de membres du personnel décédés.

- Dossier Iraq du site de l'ONU imageRetransmission des cérémonies du 19 août

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.