Soudan : attaques récentes dans le Darfour Nord et Sud

Soudan : attaques récentes dans le Darfour Nord et Sud

media:entermedia_image:09f1a595-8884-4c05-ace9-dcbc141f0616
Alors que le Représentant spécial de l'ONU poursuit ses rencontres avec les protagonistes du conflit au Soudan, la Coordination humanitaire de l'ONU signale de nouvelles attaques dans le Darfour Nord et Sud tout en indiquant que des secteurs du Nord-Darfour jusqu'alors interdit d'accès étaient désormais ouverts à l'aide humanitaire.

La situation au Darfour reste précaire, de nouvelles attaques étant signalées dans le Nord et l'Ouest de la région, indique aujourd'hui le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), selon les informations fournies par le porte-parole de l'ONU à New York.

Des miliciens, dont on pense qu'il s'agit de Janjaouites, ont attaqué une trentaine de familles à Tawilla dans le Nord-Darfour, samedi, indique OCHA qui ajouté que d'autres attaques, lancées par des hommes armés à cheval ou montés sur des chameaux et appuyés par des hommes en uniforme circulant dans des véhicules militaires, ont été signalés dans le Sud-Darfour.

D'autres informations concernant le Nord-Darfour font état de démarches des autorités soudanaises qui offriraient 100 000 dinars soudanais soit 400 dollars aux personnes déplacées en échange de leurs retours dans leur région d'origine. Celles-ci ont toutefois décidé de ne pas quitter les camps, indique OCHA.

Parallèlement, les agences humanitaires ont pu se rendre dans des secteurs du Nord-Darfour dont l'accès leur était jusqu'alors interdit. Une récente mission d'évaluation qui s'est rendue dans trois sites différents, vendredi dernier, a évalué à 50 000 les personnes qui s'y trouvent et ont un besoin urgent d'une assistance humanitaire.

- Dossier Soudan du site de l'ONU

---